Tous mes remerciements vont en premier lieu vers Celui qui, le premier, a eu l’initiative. Avec la Vierge de Cana, je veux redire à l’Au-delà de tout son Magnificat :

« Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !
Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

(Lc 1, 46-56)

Finalement, soyez remerciés pour votre participation, de près ou de loin, de quelqu’ordre que cela ait pu été pour le don de ma vie à l’Église pour la Mission.

Photo Daniel Abel